Historique

Début 2017, plusieurs familles se retrouvent avec le désir commun de créer une école dans le bassin de population allant de Poissy à Mantes-la-Jolie.

Forts de leurs expériences associatives au service des plus faibles, Clotilde et Nicolas Noël proposent à des parents de leur secteur géographique de créer une école qui sera ouverte à tous. Après l’adoption de deux filles handicapées, l’écriture de « Tombée du nid » et « Petit à petit », et la création dans la foulée de l’association Tombée du nid, ils ont la volonté de continuer à prendre des initiatives pour servir les autres simplement. Souhaitant prolonger l’esprit dans lequel ils éduquent leurs enfants dans l’école que ceux-ci fréquentent, ils proposent à Laurence et Fabrice Jacques, à Laure et Jean-Baptiste Lefebvre et à d’autres parents encore, de créer une association qui ouvrira une école en septembre 2018.

Laurence, Fabrice, Laure et Jean-Baptiste ont également des expériences importantes dans le secteur associatif (association Billings, scoutisme, paroisses, associations de défense de la vie…) et se lancent à pleins poumons dans le projet, se retrouvant pleinement avec Clotilde et Nicolas sur les principes éducatifs, la volonté de pédagogies classiques et qui ont fait leurs preuves, la foi catholique et la fidélité à l’Eglise… et l’esprit d’entrepreneuriat nécessaire à ce type de projet !

 

Le nom de l’école est vite choisi : Saint Philippe Neri, grand pédagogue et au service des enfants les plus pauvres, était surnommé « l’Apôtre de la joie »… Voilà qui convient parfaitement aux fondateurs !

Les choix suivants sont ensuite rapidement effectués :

  • Une école ouverte à tous : nous voulons accueillir largement toutes les typologies de familles, d’enfants… Nous refuserons l’élitisme mais exigerons le maximum personnel de chaque élève.
  • Un projet ambitieux : nous voulons une vraie école pour les enfants qui seront scolarisés avec une grande qualité d’enseignement.
  • Une école de confession catholique : nous souhaitons que l’école soit le prolongement de ce qui est vécu en famille.
  • Un lieu de joie et d’unité : l’école doit être un lieu d’épanouissement pour les élèves mais aussi pour les familles et l’ensemble de l’Eglise.

La devise de l’école est vite trouvée : « Nourrir l’intelligence et réjouir les cœurs ! »

 

L’association se fortifie et se compose dès mars 2017 d’une douzaine de membres. Elle est officiellement créée le 26 mai 2017 puis effectue des choix importants dès l’été 2017, comme l’accueil des enfants handicapés et l’achat de ses locaux.

Début 2018, le choix de la première directrice de l’école est acté : Frédérique Borne accepte de rejoindre le projet ! Reconnue pour ses qualités d’enseignante et de directrice, elle a vingt-deux ans d’expérience de direction d’école primaire dans le groupe scolaire Saint Dominique au Pecq (78.)

Le local de l’école est acquis au cours de l’année 2018. Dès lors, des réunions d’information ont lieu afin de faire connaître l’école : une douzaine de famille suivra les fondateurs dans ce projet audacieux et y inscrivent leurs enfants. 

En septembre 2018, 22 élèves enthousiastes font leur rentrée à l’école St Philippe Néri, répartis dans trois classes multi-niveaux :

  • Moyenne Section – Grande Section – CP
  • CE1 – CE2
  • CM1 – CM2.

Dès son ouverture, l’école accueille dans ses effectifs deux petites filles atteintes de trisomie. Quel élan pour tout le projet et quelle ouverture d’esprit pour tous les enfants de l’école !