Règlement intérieur

Chers parents,

Vous avez fait le choix de l’Ecole Saint Philippe Néri pour assurer à vos enfants une scolarité en harmonie avec l’éducation familiale.

Saint Philippe Néri  est une école catholique dans laquelle l’instruction  religieuse et les programmes scolaires sont  classiques. La méthode d’apprentissage de la lecture est, dès la grande section de maternelle, rigoureusement syllabique.

Comme à la maison la vie ne peut s’organiser sans règle. Nous vous demandons donc de signer ce règlement et de nous aider à le faire respecter pour le bien de chacun.

L’école est responsable de l’élève qui lui est confié dès lors que celui-ci franchit la porte d’entrée de l’école et sur le seul temps scolaire dans les locaux intérieurs et extérieurs  de l’école et, à l’extérieur de l’école en cas de sortie organisée par l’école.

En dehors de ces conditions, l’enfant reste sous l’entière responsabilité de ses parents. Seuls les parents ou les personnes nommément désignées dans le dossier d’inscription sont autorisés à venir chercher un enfant à la sortie de l’école. Un courrier des parents, adressé à la directrice, peut permettre à un enfant de quitter seul l’établissement ou à une autre personne de venir le chercher.

La Direction

 

 «Dans toute organisation sociale, toute famille, toute association, chacun doit concourir personnellement à l’œuvre générale. Il doit travailler de tout son cœur à sa conservation, à la réussite de ses œuvres, à son extension». Père Brisson

 

ORGANISATION

HORAIRES

 

Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 12h05 et de 13h35 à 16h35.

Récréations : 10h/10h15 et 15h/15h15. Les enfants veillent au respect du règlement de la cour de récréation.

 

ENTRĖES et SORTIES DES LOCAUX

Le matin, les enfants sont accueillis par les enseignants directement en classe à
partir de 8h25 et ils doivent y être à 8h30, soit cinq minutes avant la sonnerie.
Une souplesse est autorisée pour les familles qui scolarisent des enfants dans
un autre établissement.

A 13h30 tous les élèves se rangent dans la cour de récréation.
A 12h05 et à 16h25, les enfants sortent librement si les parents leur en ont
donné l’autorisation écrite au début de l’année.

Les parents ne sont pas autorisés à entrer avec leurs enfants dans les locaux
sauf pour rendez-vous ou service.

Les abords de l’école ne sont pas un lieu de récréation. Les parents et
accompagnants veilleront à la bonne tenue de leurs enfants afin d’assurer la
sécurité et de ne pas gêner le voisinage.

Le stationnement ne doit gêner la circulation ni des voitures ni des piétons.
Les enseignants étant chargés d’assurer le bon déroulement des sorties, merci
de collaborer à cette tâche délicate.

ASSIDUITĖ

L’assiduité est indispensable pour le suivi pédagogique de l’enfant. La
ponctualité est exigée et les retards non justifiés sont sanctionnés.

CALENDRIER

Le calendrier des vacances scolaires suit celui de l’académie de Versailles.

Les élèves ne sont donc pas autorisés à prendre des congés en dehors des dates
officielles. Les rendez-vous médicaux ou autres seront pris en dehors des
horaires scolaires. Certaines rééducations, dans les classes de la maternelle au
CE2 peuvent se faire durant le temps scolaire, en accord avec l’enseignant et
la directrice.

Toute demande d’absence pour raisons exceptionnelles et sérieuses sera
présentée par écrit ou par e-mail à la directrice au moins 48 heures à l’avance.
Toute absence sera signalée par e-mail à la directrice
(directrice@ecolesaintphilippeneri.fr)avant 8h15 le matin et 13h15 l’aprèsmidi.

A son retour, l’enfant apporte un mot d’excuse ou un certificat médical
(à partir de quatre jours d’absence).

Les parents s’engagent à aider l’enfant à rattraper le travail effectué pendant
son absence. Les institutrices préparent le travail en cas d’absence pour
maladie.

SANTĖ

Il est demandé en début d’année, de remplir une fiche de renseignements
médicaux pour chaque enfant.
L’administration de médicaments ne peut s’effectuer que sur présentation
d’une ordonnance médicale personnelle.

Par respect des autres, les maladies infantiles et la présence de poux doivent
être signalées. Les enfants atteints de maladies contagieuses, même bénignes,
ne seront pas acceptés à l’école. De même, en cas d’épidémie, il est demandé
de garder à la maison toute la fratrie pendant la période d’incubation.

ENGAGEMENT DES PARENTS

L’école Saint Philippe Néri a été créée et est gérée par des parents. Le bon
fonctionnement de l’école est intimement lié à l’engagement des parents.
A la rentrée les parents signent le présent règlement et la charte de l’école et
s’engagent à coopérer dans ce cadre avec les enseignants pour le bien des enfants.
Les parents sont sollicités pour les activités de l’école ou pour toute autre tâche
visant à améliorer les conditions de travail des enfants (ménage, jardinage, sorties
extrascolaires, recherche de donateurs…..)

 

REGLES DE VIE DANS L’ECOLE

SILENCE

Le silence et le calme sont de règle dans les locaux de l’école.

TENUE

Une tenue vestimentaire correcte est exigée pour chacun. Les blue-jeans, les
vêtements troués, les décolletés, les jupes trop courtes et les shorts sont
interdits. Les tenues de sport (vêtements et chaussures) sont strictement
réservées aux activités sportives. Les cheveux longs sont attachés.

Les élèves portent un tablier. Celui-ci est emporté à la maison à chaque fin de
semaine et il est rapporté nettoyé et en bon état le lundi matin. Le nom de
l’enfant est visible sur l’avers.
L’élève doit prévoir une paire de bottes et un manteau à capuche pour les
sorties en récréation par temps de pluie.

Il doit aussi avoir une paire de chaussons à porter à l’intérieur des locaux.

Toutes les affaires vestimentaires et le matériel scolaire sont marqués au nom
de l’élève. Les bijoux sont fortement déconseillés. Ils ne sont pas assurés en cas
de perte ou de casse.

POLITESSE -LANGAGE

L’enfant doit respecter les règles essentielles de politesse envers tout le
personnel de l’école qu’il vouvoie.
L’insolence, la vulgarité et la grossièreté ne sont pas admises et seront
sanctionnées.

ORDRE

Maintenir les locaux, le mobilier et tout autre matériel en ordre et en bon état
contribue à l’ambiance de travail.
Les objets trouvés sont déposés dans un panier.
Chacun respectera les installations, le mobilier, le matériel pédagogique et le
matériel de sécurité (extincteurs…).
Tout objet détérioré ou toute dégradation sera réparé ou remplacé par l’enfant
et/ou ses parents.

La qualité du cadre de vie est l’affaire de tous. Chacun aura à cœur de signaler
tout défaut de matériel qu’il pourrait remarquer ou qu’il aurait provoqué.

JEUX

Les gadgets, cartes à échanger, jeux violents, les jeux dangereux (canifs, billes
d’acier…), chewing-gums, jeux électroniques, téléphones portables, rollers,
planches à roulettes et trottinettes ne peuvent être introduits dans l’école.

Les échanges de jouets étant sources de conflits, sont interdits.

 

DÉJEUNER – PANIER-REPAS

L’école ne dispose pas de cantine, mais les enfants qui ne peuvent rentrer chez
eux ont la possibilité d’apporter un panier-repas et de déjeuner sur place.
En septembre, une circulaire invite les familles à préciser les jours de repas à
l’école lorsque ceux-ci sont réguliers.

Les enfants qui déjeunent exceptionnellement à l’école le signalent à
l’enseignant lors de l’appel quotidien et lui donnent un ticket-repas acquis
préalablement par la famille.

Les repas sont pris dans une ambiance calme. Convivialité, propreté, tenue à
table, rangement et nettoyage des tables sont de rigueur.
Ni l’école, ni l’association de gestion ne sauraient être tenus responsables en
cas d’intoxication alimentaire des enfants.
Nous recommandons aux mamans de doser le repas des enfants selon leur
appétit.
A la fin du repas, les élèves participent à la remise en ordre de la salle.

 

SUIVI DU TRAVAIL SCOLAIRE

Une réunion de parents a lieu en septembre pour présenter les objectifs
pédagogiques et répondre aux questions des parents.
Les parents sont de plus invités à prendre rendez-vous avec les enseignants
avant les vacances de Noël afin d’établir un contact personnalisé bénéfique à
l’enfant.
Le travail du soir nécessite un suivi régulier des parents.
Le passage dans la classe supérieure est étudié en conseil de classe dès le
premier conseil de février et la décision est notifiée en juin.

Les cahiers journaliers sont remis aux parents chaque vendredi et sont
rapportés signés le lundi matin. Il est conseillé de revoir brièvement les
exercices mal compris et demandé de corriger les cahiers. Les notes font l’objet
de bulletins réguliers.

En primaire, cinq relevés de notes accompagnés d’une
appréciation s’ajoutent à un conseil de classe semestriel dont le compte-rendu
est distribué début mars et fin juin avec l’avis de passage dans le niveau
supérieur.

En maternelle, un bulletin d’évaluation est remis aux élèves à la fin de chaque
trimestre.
Il est possible de rencontrer les enseignants le matin avant la classe, le soir après
16h35, et pour certains, lors de la coupure du déjeuner. Les rendez-vous
peuvent être par le biais du cahier de correspondance.
Tout échange de point de vue avec l’enseignant se fait sous pli fermé.

ENCOURAGEMENTS ET PUNITIONS

C’est en travaillant sérieusement et dans le calme que les enfants parviendront
à s’épanouir dans le cadre scolaire.
Les enseignants ont à cœur de souligner les efforts des élèves et de les
encourager à bon escient.

L’école se devra de remédier, pour le bien de tous, au non-respect des règles
connues de tous au sein de l’école et lors des sorties quelles qu’elles soient
(agitation, désobéissance, insolence, grossièreté, tricherie, manque d’assiduité
au travail, etc.).

La punition sanctionne le manque de travail, les écarts de comportement ou
l’indiscipline. Elle est progressive et proportionnelle à l’acte qui l’a motivée.
Les avertissements écrits sont communiqués aux parents par le biais du cahier
de correspondance et ils sont signés par la directrice. Selon le cas, un rendez-vous sera proposé aux parents afin de s’entretenir des difficultés rencontrées.
L’avertissement peut être motivé soit par un manquement grave, soit par une
accumulation de manquements plus légers. Il appelle des efforts soutenus pour
un changement d’attitude.
Trois avertissements entraînent une retenue le samedi matin ou le soir après la classe selon le choix de l’enseignant.

Les cas graves ou les récidives (3 retenues au cours de l’année scolaire) peuvent
conduire à une exclusion pour une durée déterminée de la classe ou de l’école.
En cas de nécessité, l’élève en difficulté sera amené à évaluer concrètement la
progression de son comportement ou de son travail par un « contrat de bonne
conduite » mis en place en concertation entre l’école et les parents.

 

VIE SPIRITUELLE

Un prêtre du doyenné assure une présence sacerdotale à l’école une fois par
mois, il propose un temps de confession ou de rencontre des enfants en
classe.
Les élèves assistent à la messe à l’église de Vernouillet une fois par semaine, le
jeudi matin à 8h55. Les parents y sont chaleureusement conviés. Dans cette
même église, une messe sera célébrée sous la forme extraordinaire du rite
romain une fois par période.

Le catéchisme est enseigné par les maîtresses.

Dominique Savio : « Don Bosco, aidez-moi à devenir un saint. »

Don Bosco : « Je veux t’offrir la formule de la sainteté. Fais bien attention.
Primo : la joie. Ce qui te trouble et t’enlève la paix ne vient pas du Seigneur.
Secundo : les études et la piété : attention en classe, application dans le travail
et la prière. Tout cela par amour du Seigneur.
Tertio : Fais du bien aux autres. Aide toujours tes camarades, même si cela te
coûte des sacrifices. La sainteté, c’est cela. »

« Avec la Vierge Marie, demeure dans la joie de l’Esprit Saint et va vers les
autres».