Chantons !

             

             Le jeudi, c’est chorale. Les enfants de l’école se retrouvent auprès d’une maman d’élève, musicienne et choriste, pour chanter après leur déjeuner. Exercices de respiration par le ventre, vocalises et quelques exercices de diction, les élèves préparent leur voix pour travailler ensuite le répertoire de leur professeur : ils découvrent d’anciens chants scouts qui les aident au fil des couplets à s’émerveiller des beautés de la création et à mettre en pratique la joie et la fraternité.  Tous répètent aussi les chants qui participeront à la beauté de la liturgie le lendemain pendant la messe hebdomadaire à l’église de Vernouillet.

            Cette chorale de Saint Philippe Néri fait bien sûr travailler la voix et la mémoire des enfants mais elle permet aussi de souder toute l’école. Il s’agit de faire quelque chose de beau, tous ensemble.  Petits et grands, voix aigües et voix plus graves, chacun doit trouver sa place. Pour arriver à l’harmonie, on développe de nombreuses qualités : la concentration est nécessaire pour faire attention aux gestes du chef de chorale, la précision pour commencer au bon moment, la patience quand il faut écouter avant de chanter, et enfin l’attention aux autres pour bien tenir sa voix lors des canons et chants polyphoniques.

            Tous sont enthousiastes et fidèles à ce rendez-vous hebdomadaire pendant lequel les plus grands tirent les petits vers le haut pour chanter leur joie de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *